À propos de W.I.N.D

Un peu d'histoire ...

Les débuts

En 1992, Bruno Marmousez constitue la société West-Indies Nautic Distribution (W.I.N.D.) en Martinique aux Trois-Ilets. L’objet de l’entreprise est la distribution de consommables de qualité marine adaptés au climat tropical. L’activité nautique est en plein essor, Le Marin vient d’inaugurer son port de plaisance et son chantier naval, la baie se remplit de centaines de voiliers de location, la loi de défiscalisation ayant attiré pléthore d’investisseurs dans le domaine de la location de bateaux.

Le catalogue est assez hétéroclite : batteries marines, pavillons, produits d’entretien, antifouling. Rapidement l’activité se développe : W.I.N.D. parvient à démontrer l’intérêt d’utiliser des batteries conçues pour les décharges profondes au lieu de batteries de démarrage inadaptées, des peintures sous-marines efficaces dans les eaux tropicales, des pavillons qui ne s’effilochent pas après quelques semaines de faseyement dans l’alizé.

Les composites

En 1993, W.I.N.D. déménage à Rivière-Salée, les locaux de Trois-Ilets étant devenus exigus pour répondre à la croissance de l’activité et l’embauche de deux salariés. Parallèlement, constatant une forte demande, W.I.N.D. ajoute à son catalogue une gamme de matériaux composites (résines polyester et epoxy, tissu de verre et carbone, gelcoats, etc.) dont la qualité séduira rapidement la plupart des professionnels.

Ayant gagné la confiance de la coopérative des pêcheurs de Martinique (COOPEMAR), W.I.N.D. commence à décliner sa gamme de composites en petits conditionnements. Pour satisfaire la demande des grandes surfaces de bricolage qui proposent jusqu’alors des produits inadaptés car conçus pour des climats tempérés, W.I.N.D. imprime ses étiquettes et labellise une gamme de produits conditionnés localement sous sa marque.

Antifoulings

Dès sa naissance, W.I.N.D. s’est tourné vers la technologie japonaise pour offrir des peintures antisalissures (antifouling) respectueuses de l’environnement. En effet la plupart des professionnels n’ont aucun scrupule à utiliser des peintures de cargo, interdites depuis longtemps à la plaisance en Europe et aux USA, extrêmement polluantes du fait de leur principe actif à base de TBT, qui impacte dangereusement et sur le long terme les fonds marins. Au moyen d’essais comparatifs, W.I.N.D. parvient progressivement à convertir une grande partie des loueurs qui renoncent progressivement à recourir à ces solutions sans avenir. Les peintures sans étain restent cependant fortement concentrées en cuivre, WI.N.D. s’obstine à trouver de nouvelles solutions véritablement respectueuses de l’environnement sans cuivre ni étain.

L’incendie

En septembre 2003, un incendie ravage en totalité les locaux de W.I.N.D., il ne reste que des cendres… et un CD de sauvegarde des données informatiques. Un partenariat avec banques, assurance, fournisseurs et clients permet à W.I.N.D. de rouvrir un magasin dans des locaux provisoires trois mois plus tard. Aucun emploi n’a été détruit par le feu. L’année suivante W.I.N.D. inaugure une succursale en Guadeloupe et crée W.I.N.D. Industrie pour répondre à l’activité florissante de sa gamme de composites tropicalisés qui connaissent un franc succès dans l’île sœur.

En 2011, W.I.N.D. inaugure son nouveau bâtiment à la zone d’activité L’Esperance à Rivière Salée, l’effectif est désormais de 10 salariés en Martinique et deux en Guadeloupe.

En 2012, W.I.N.D. organise une grande fête pour célébrer ses 20 ans.

En 2017, Bruno Marmousez cède pour des raisons personnelles ses participations au groupe Plaisance Invest qui pilote désormais le groupe W.I.ND., … qui fêtera ses 30 ans en 2022 !